Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2014

TRIBUNE DU MEDIEVAL D'OCTOBRE/NOVEMBRE 2014

Intercommunalité : prendre le temps de l’information

Le 28 août 2014, le Préfet de Région a présenté son projet de schéma territorial. Dans ce projet, un grand ensemble de près de 800.000 habitants serait créé comprenant notamment Versailles Grand Parc, le plateau de Saclay (CAPS), Europ’Essonne, Vélizy mais aussi… Saint Quentin en Yvelines (CASQY).

Le Préfet a donné aux communes le temps de la réflexion durant 3 mois jusqu'en novembre 2014. Le Maire de Chevreuse a préféré faire voter à la hussarde lors du conseil municipal du 23 septembre 2014 une délibération concernant ce projet. La délibération proposée par le Maire laisse entendre que si Chevreuse était intégrée à la CASQY, et que si celle-ci était intégrée à la grande intercommunalité de 800.000 habitants, alors le schéma d’ensemble pourrait  être acceptable ! Du fait de cette position confuse et de l’absence de communication des documents envoyés par la Préfecture de Région aux mairies  pour convoquer le Conseil Municipal (en contradiction avec l’article L. 2121-12 du Code Général des Collectivités Territoriales), les élus de Chevreuse2014 ont demandé que le vote soit reporté afin d’avoir le temps de préparer un débat sérieux et responsable. Le Maire a refusé. De fait les élus de Chevreuse 2014 estimant que les conditions d’un débat serein n’étaient pas réunies n’ont pas pris part au vote.

La question aujourd’hui n’est plus CASQY ou pas puisque qu’elle fera partie de ce grand ensemble.  C’est le devenir de la CCHVC qui doit nous préoccuper ! Mettons en route les projets ambitieux que mérite notre territoire : petite enfance, périscolaire, liaisons douces, développement du commerce local, valorisation de notre patrimoine. La CCHVC a seulement 1 an et 1/2 d'existence dont 6 mois de statu quo pour cause de campagne municipale. Les communes de la CCHVC ont un intérêt commun à rester unies et construire ensemble leur avenir avec patience et pertinence. Est-ce cela qui dérange le Maire pour précipiter un vote dont l’objectif est clairement d’éviter tout débat de fond ?

Scolaire / périscolaire : prendre le temps de la concertation

La fin de l’année scolaire 2013/2014 avait été marquée par une volonté de dialogue qui semble s’être estompée en ce début d’année scolaire. Les parents des élèves et les enseignant(e)s de CM1 et CM2 ont eu la surprise de découvrir à la rentrée que leurs enfants et élèves n’avaient plus piscine sur le temps scolaire. Différentes explications ont été avancées, dommage qu’elles n’aient pas été précédées d’une information voire d’une consultation !

Même constat pour le nouveau principe de subvention des sorties scolaires, discuté en commission vie scolaire et voté dès le lendemain en conseil municipal : la majorité n’a pas souhaité reprendre nos propositions d’assouplissement et de concertation avec l’ensemble des acteurs pour que tous les enfants puissent bénéficier de ces subventions sans casser ce qui marchait bien dans l’ancien système. Dommage pour les enfants et les parents qui se réjouissaient des classes découvertes. On en demande décidément beaucoup aux familles !

11:08 | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.