Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2014

APPEL A UN SONDAGE EN LIGNE POUR LA DEFENSE DE LA HAUTE VALLEE DE CHEVREUSE

Vous avez certainement reçu dans votre boîte aux lettres le communiqué du Président de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC). Jacques Pelletier appelle ainsi à se mobiliser et à répondre à une consultation citoyenne en ligne.

Si vous ne l'avez pas reçue, vous pouvez la consulter en cliquant ici

En effet, l’unité de notre territoire de la Haute Vallée de Chevreuse est mise en danger par la volonté des majorités municipales de Chevreuse et Saint Rémy les Chevreuse de quitter la CCHVC.

Avant le 20 novembre 2014, date à laquelle Saint Lambert a voté son attachement à la CCHVC, la majorité de Chevreuse ne cessait de vanter les mérites de son rattachement à Saint Quentin en Yvelines ( CASQY). Ne pouvant plus prétendre rejoindre ce territoire, Chevreuse s’associe aux prises de positions récentes du Maire de Saint Rémy qui veut rejoindre la CAPS (Plateau de Saclay). On passe ainsi de la CASQY à la CAPS sans aucune explication !

Vouloir maintenant se rapprocher de la CAPS, c’est aussi tourner le dos au Conseil Général des Yvelines qui a tant contribué au financement d’infrastructures à Chevreuse et à Saint-Rémy dans l’intérêt de tous les habitants de la Vallée.

Quelle est donc la logique de ces retournements dans la précipitation ? Territoriale ? Economique ? Environnementale ?

Non, la logique qui apparaît clairement maintenant est que la majorité de Chevreuse veut quitter à tout prix la CCHVC

Quel est l’intérêt de Chevreuse et Saint Rémy de quitter ce territoire au lieu d’être le moteur d’une intercommunalité dynamique ? Leurs deux maires prétendent actuellement ne pas pouvoir prendre de décision dans la CCHVC alors que leurs communes pèsent 37% des voix. Mais que pourront-ils faire dans une grande intercommunalité où ils pèseront 2 à 3% des voix ?

Et surtout ces décisions et revirements se font sans consulter les principaux intéressés : les habitants ! C’est l’avenir de notre qualité de vie et du développement de notre territoire qui est en jeu.

Ne les laissons pas  imposer leurs choix à notre Vallée  sans aucune consultation ! Un Maire ne peut pas prendre de tels engagements en catimini. Les habitants doivent avoir la possibilité de se prononcer.

Nous vous appelons donc à vous exprimer sur le sondage proposé en cliquant sur

www.sondageonline.fr/s/mon-choix-pour-la-vallee

Si vous partagez votre point de vue n’hésitez pas à relayer cette information à vos proches et voisins.

Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année.

 

18:18 | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.