Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2015

BUDGET DE LA COMMUNE POUR 2015 : NON MERCI !

Lors du conseil municipal du 14 avril 2015, la liste Chevreuse2014 a réaffirmé son engagement sur plusieurs dossiers importants pour l’avenir de Chevreuse et est restée fidèle aux valeurs qui la guident depuis 2013.

Nous avons voté CONTRE lors des délibérations suivantes :

  • CONTRE la suppression du cumul de la carte jeune pour le sport et la culture (35 €uros sur l’adhésion à choisir désormais entre sport et culture). Cette mesure pénalise à la fois les familles et les associations qui risquent de voir leurs effectifs diminuer ou être obligées d’augmenter leurs adhésions.  Pour un gain de 10.000 €uros sur un budget de 11 millions d'€uros !
  • CONTRE la baisse des subventions aux associations et manifestations (moins 9.000 €uros sur le sport, moins 3.000 €uros sur les autres associations, moins 20.000 €uros sur les manifestations diverses). Cette mesure pénalise le tissu associatif et la vie locale chevrotine auxquels nos concitoyens sont attachés.
  • CONTRE la hausse des taux communaux (+5% sur toutes les taxes locales) qui s’accompagne d’une hausse des bases, imposant une double peine aux chevrotins (+7% sur les recettes de la commune)
  • Et enfin CONTRE le budget primitif 2015 qui entérine la hausse des impôts de 5% et les autres mesures. Le candidat Génot avait pourtant écrit dans son programme des dernières élections municipales que  la stabilité des taux communaux était une  priorité. Il a bien rapidement oublié cette promesse de campagne !

Par cette politique, que Chevreuse2014 dénonce, Claude Génot, Maire de Chevreuse s’attaque à la fois aux bénévoles associatifs encore présents et actifs qui font le dynamisme de notre tissu associatif et aux familles qui seront obligées de faire des arbitrages financiers dans un contexte déjà difficile.

Chevreuse2014 réaffirme qu’une stratégie financière différente est impérative. Ces mesures (hausse des impôts, fin du cumul carte jeune sport et culture, baisse des subventions aux associations et manifestations) sont le résultat des choix de la majorité et pas uniquement du contexte national.

Dans ce contexte, la majorité municipale doit aussi adapter ses investissements d’envergure (maison des associations et crèche), réduire leur ampleur et les mutualiser avec les autres communes dans l’intercommunalité afin de baisser les coûts. L’intercommunalité existe par la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC), donnons-lui l’opportunité de porter des projets ambitieux au service des habitants.

22:55 | Lien permanent

13/04/2015

HAUSSE DES IMPOTS DE 5% A CHEVREUSE : PAS UNE PROMESSE, QUE DES FAITS !

La majorité municipale conduite par Monsieur le Maire Claude Génot a annoncé une hausse globale de la fiscalité locale de 5% à Chevreuse lors de la commission finances du 3 avril 2015.

Certes l’Etat diminue ses dotations aux communes mais ceci doit-il se traduire à Chevreuse par une telle augmentation des impôts ?

La question mérite d’autant plus d’être posée que la majorité municipale veut engager la commune dans de gros investissements dont le financement reste à clarifier. Quels sont ces investissements et leurs coûts ?

1. La Maison des Associations : 2.5 Millions €uros
2. La Crèche : 1.1 Millions €uros

Le budget prévisionnel de chacune de ces opérations ne nous a pas été fourni. Nous savons toutefois que le budget primitif 2015 prévoit 1.6 Millions €uros de nouveaux investissements dont 500.000 € pour la Maison des Associations et la Crèche et que des subventions pourront être obtenues du département et de la Caisse d’Allocations Familiale (pour la seule crèche). La part identifiée des subventions est inférieure à 15% du montant total ! D’où viendra le reste du financement de ces projets ?

Ajoutons que les frais de fonctionnement, évalués par Monsieur le Maire à 10% de la valeur initiale viendront ensuite s’ajouter aux dépenses de fonctionnement de Chevreuse : soit 360 000 euros supplémentaires à trouver chaque année !

Pour équilibrer le budget 2015, la majorité veut donc augmenter la fiscalité locale tout en imposant une diminution des subventions aux associations.

D’autres solutions existent : pourquoi faire réaliser ces investissements lourds par la seule commune de Chevreuse ? Ils pourraient être partagés à plusieurs communes.

Pourquoi ne pas les faire porter par la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) ? Il se trouve que Saint Rémy travaille aussi sur un projet de crèche, pourquoi ne pas mutualiser les coûts entre communes ? S’unir pour de tels projets permettrait de répartir le coût de ces investissements sur les communes de la CCHVC.

Cela a déjà été fait pour la piscine « de Chevreuse » qui a été financée par les communes du SIVOM dont fait partie Chevreuse.

Partager les coûts permettrait d’alléger le montant de ces investissements pour Chevreuse et pourrait ainsi éviter d’augmenter les impôts locaux en 2015.

La majorité municipale serait bien inspirée de reconsidérer sa copie avant de faire supporter aux seuls chevrotins les conséquences de ses ambitieux projets au regard du contexte économique.

C’est la position que défendent les élus de l’équipe Chevreuse 2014.

13:07 | Lien permanent