Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2016

MAIS QUAND VA S’ARRETER CE MATRAQUAGE FISCAL ?

(Tribune pour le prochain Médiéval du mois d'octobre)

C’est la réaction unanime des chevrotins découvrant leurs nouvelles feuilles d’impôts locaux. Après une hausse spectaculaire des impôts de 5% en 2015 sur la commune de Chevreuse, contrairement  aux promesses électorales, nous pensions avoir vu le pire. C’était sans compter sur l’imagination fertile de nos dirigeants politiques qui obligent le Conseil Départemental à augmenter sa recette fiscale de 66% cette année pour financer le RSA avec un effet immédiat et vertigineux sur notre taxe foncière.

Comment expliquer une telle perte de bon sens dans la gestion des deniers publics ? Il faut y voir finalement, l’échec du politique en quête permanente de sa réélection qui fait du ciblage électoraliste à coup d’investissements pharaoniques.

A l’échelon local sur Chevreuse, cela se traduit par une Maison des Associations d’une surface de 1200m² en plein milieu d’une zone inondable à fort risque. Le bons sens voudrait que cet investissement soit réalisé dans l’intercommunalité et dans une zone « hors d’eau »  pour ne pas surenchérir le coût de la construction, les frais de maintenance et la police d’assurance.

Cela se traduit également par la création d’une crèche pour environ 1,3 million d’euros. La capacité de cet établissement passant de 26 à 29 places, le calcul est vite réalisé. Plus de 400.000 euros par berceau supplémentaire. N’y avait-il pas la possibilité de se regrouper avec des communes alentours intéressées pour faire une crèche plus grande et à moindre coût pour le contribuable chevrotin ?

Cela se traduit enfin par la réfection de la rue Lalande avec des pavés flambants neufs alors que la chaussée était dans un état très acceptable pour des piétons.

A l’arrivée toute cette dépense publique sans retenue se fait au détriment du pouvoir d’achat des chevrotins dont le ras le bol fiscal atteint des sommets.

Il ne manquerait plus que les deux investissements chevrotins cités plus haut explosent leurs devis estimatifs.

Chevreuse2014 : le bon sens aux citoyens.

 

 

11:08 | Lien permanent

16/09/2016

PROJET RER B : EXTENSION DE LA GARE DE SAINT REMY LES CHEVREUSE

Le mardi 13 septembre 2016 s’est déroulée une réunion d’information concernant le projet d’extension de la gare RER B de Saint Rémy Lès Chevreuse.

Tout d’abord un rappel du projet initial. La RATP, dans le cadre du schéma directeur de la ligne B RER sud adopté en 2013 par le STIF (Syndicat des Transports d’Ile de France), souhaite à l’horizon 2022 exécuter des travaux d’envergure avec 5 voies de garage supplémentaires en plus des 6 existantes. Le coût initial de ce projet était de 100 millions d’euros et prévoyait notamment un tiroir de retournement proche du site naturel classé de Coubertin.

Schéma des voies copie.jpg

Les différents intervenants se sont exprimés devant un auditorium de l’Espace Jean Racine de Saint Rémy quasi plein.  

  1. Mme le Maire de Saint Rémy rappelle que des discussions ont été entamées dès son élection en mars 2014 et se poursuivent actuellement. L’objectif reste de minimiser les nuisances visuelles, sonores et vibratoires pour les riverains qui ont leurs habitations très proches des voies et de préserver le site naturel de Coubertin.

  2. Le STIF comme la RATP rappellent leur souhait de faire partir des trains à l’heure de la gare de Saint Rémy Lès Chevreuse car ce terminal est le métronome horaire de toute la ligne RER B dans le sens sud / nord. Pour cela, ces deux institutions mettent l’accent sur le développement de voies de garage supplémentaires pour désenclaver en partie le centre de garage de Massy.

  3. Les associations environnementales et d’usagers du RER B souhaitent que le projet d’extension de la gare de triage sur Massy soit étudié correctement car il semble un excellent compromis.

  4. Les riverains se plaignent du bruit permanent sous forme de sifflement de fond continu et des nuisances vibratoires permanentes. Ils regrettent l’absence de coupure des rames lors des interruptions nocturnes du trafic.

A ce stade des négociations, il semble que soient actés les points suivants :

  • Le tiroir de retournement prévu proche du site classé de Coubertin et qui coupait la route de Limours est abandonné.
  • La voie supplémentaire n°12 qui exigeait un mur de soutènement très important le long de la rue Ditte est supprimée.
  • L’aménagement paysager tout le long de la rue Ditte est proposé.
  • Une entrée piétonne côté route de Limours (ancien passage à niveau) est prévue.
  • Des rames de plus grande capacité sont en cours de négociation.
  • Le coût initial de ce dossier proche de 100 millions d’euros semble maintenant osciller entre 25 et 30 millions d’euros.

Des négociations intenses se poursuivent actuellement entre la municipalité, la RATP, le STIF et les institutionnels. Elles concernent l’abandon des voies 10 et 4T sur lesquelles s’effectueraient de nombreuses manœuvres ce qui engendrera, in fine, un accroissement des nuisances pour les riverains voir tout le fond de vallée.

Nous vous tiendrons régulièrement au courant de ce dossier.

09:10 | Lien permanent

05/09/2016

KERMESSE PAROISSIALE : L'ALTERNATIVE

La Paroisse de Chevreuse nous précise qu’une alternative a été trouvée pour la tenue de la kermesse paroissiale. Elle aura lieu dans le jardin du presbytère le dimanche 02 octobre 2016 après la messe.

Cela nous conforte que des bonnes idées alternatives émises en groupe sont toujours plus adaptées à une réaction solitaire et épidermique.

Nous espérons que des solutions seront également trouvées pour la tenue des autres manifestations.

09:13 | Lien permanent

03/09/2016

DEFENDEZ NOS VALEURS FONDAMENTALES : LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE MAIRE DE CHEVREUSE

ANNULATION DES MANIFESTATIONS SUR CHEVREUSE.

Monsieur le Maire,              Chevreuse, le 02/09/2016

Vous avez décidé d’annuler plusieurs manifestations sur le territoire de la commune de Chevreuse pour les mois à venir : brocante, kermesse paroissiale, Route des 4 Châteaux (à ce jour la seule course pédestre annulée dans toute les Yvelines) et enfin la fête de Noël aux valeurs universelles. Vous avez pris cette décision en pleine période estivale de congés annuels en catimini et sans aucune concertation avec les autres élus qui sont pourtant là pour apporter leur point du vue.

Par cette annulation unilatérale vous donnez, Monsieur le Maire, du crédit à tous ces sauvages qui ôtent des vies humaines de manière aveugle et barbare sans aucune distinction.

Le Préfet des Yvelines, qui connait mieux que quiconque l’état d’urgence dans notre département, a décidé de laisser se dérouler les manifestations sur la commune de Chevreuse. Pourquoi en avoir décidé autrement sachant que la majorité des communes environnantes sont d’un avis contraire au vôtre ? Par cette décision consternante, vous faites la part belle à la peur des Chevrotins. De plus vous abaissez les valeurs fondamentales de notre république et impactez négativement la vie sociale si fructueuse sur notre commune.

Loin de nier l’état d’urgence en France, la liste Chevreuse2014 vous demande de revoir votre position et vous invite à engager, à titre tout à fait exceptionnel, des moyens de sécurité préventifs pour pallier à tout risque éventuel.

Vous montrerez ainsi, Monsieur le Maire, votre détermination à sauvegarder les belles valeurs de notre village et de notre pays.                  

11:44 | Lien permanent

01/09/2016

BONNE RENTREE SCOLAIRE

Toute l'équipe Chevreuse2014 souhaite une excellente rentrée aux écoliers, collégiens et lycéens de la Vallée de Chevreuse.

05:00 | Lien permanent