Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2016

TRIBUNE POUR LE PROCHAIN MEDEVIAL EN DECEMBRE OU JANVIER 2017

La majorité municipale ayant la fâcheuse habitude de profiter de notre tribune libre reçue en avance pour y répondre ou se dédouaner dans le Médiéval, nous vous en offrons l'exclusivité. Nul n'est d'ailleurs dupe sur ce procédé et sur le nombre toujours plus important de jolies photos avec d'éminentes personnalités. Cela sera certainement encore le cas cette fois-ci. Les chevrotins veulent du concret dans leur quotidien pas de la communication sur papier glacé. Aussi beau soit-il.

Voici notre tribune : 

Un travail municipal sans entrain.

Mais que se passe-t-il à Chevreuse actuellement ? C’est la question que se pose sérieusement Chevreuse2014 depuis maintenant plusieurs mois. La vie municipale que nous souhaitions riche de débats pour faire avancer notre commune dans le futur ressemble actuellement à un encéphalogramme quasi plat. Notre groupe répond pourtant à toutes les sollicitations auxquelles nous sommes en mesure de participer.

Doit-on se réjouir de ce manque de concertation, d’orientation et d’enthousiasme dans la gestion de notre ville ? Cela n’est pas notre sentiment car l’absence de débat en commission sur des dossiers stratégiques devient troublante et inquiétante. En voici quelques exemples non exhaustifs.

La commission urbanisme qui vise un point sensible touchant à notre environnement, donc à notre cadre de vie, est convoquée de plus en plus rarement. Plusieurs permis de construire ne sont d’ailleurs plus étudiés conjointement avec les listes d’opposition sous couvert d’arguments juridiques jugés fantaisistes. La commission CCAS qui traite de nombreux problèmes à caractère d’urgence, n’a été que très peu réunie durant l’année 2016, et ce alors que les associations à caractère humanitaire se disent inquiètes par le nombre croissant de cas à traiter. C’est préoccupant. Que dire enfin de la commission finance qui n’a même pas été consultée avant l’ouverture des débats sur le budget et les finances municipales. Cela fait peur.

Ce manque de transparence laisse peu de place à la confiance que nous serions en droit d’attendre d’une municipalité qui, selon ses propos, n’a rien à cacher. C’est actuellement tout le contraire. Et ce n’est pas le chantier inadapté, puisque maintenu au prix fort et au beau milieu d’une zone inondable, de la maison des associations qui nous fera changer d’avis.

Espérons que cette année 2017 démarre avec d’autres intentions, un cap clair, un travail en synergie et une réelle envie d’être au service des Chevrotins.

 

 

17:25 | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.