Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2018

QUAND LA MAJORITE MUNICIPALE FAIT SON OPPOSITION

Tribune pour le prochain Médiéval du mois de mars 2018.

Depuis les élections municipales il y a 4 ans, Chevreuse2014 n’a cessé d’œuvrer pour trouver un consensus positif avec la majorité municipale dans lequel chaque chevrotin puisse se retrouver. Les postures radicales n’ont jamais fait partie ni de notre manière de penser, ni de fonctionner. Au conseil municipal, la liste Chevreuse2014 a voté POUR environ 200 délibérations sur les quelques 300 proposées. In fine, 70% d’entre elles ont été votées à l’unanimité. Seulement 27 propositions, qui paraissaient contraires aux valeurs fondamentales de notre village, n’ont pas reçues notre approbation. Soit 9%. Ces pourcentages soulignent que notre opposition est loin d’être systématique.

Malheureusement cette notion de construction collaborative ouverte à tous n’est qu’unilatéralement partagée. En effet, l’intégralité des propositions émises par les listes d’opposition (Chevreuse Citoyens et Chevreuse2014) ont été rejetées jusqu’à maintenant. La dernière en date laisse pantois. Au dernier conseil municipal, le nombre de cartes jeunes enregistrées était très inférieur à celui budgété dû à la baisse significative des adhésions dans les associations par restriction des budgets familiaux. Chevreuse 2014 a alors proposé que la valeur de ces cartes soit exceptionnellement augmentée cette l’année, tout en restant dans l’enveloppe de la somme inscrite. En acceptant cette proposition, sans impact pour le budget de notre village, la majorité aurait envoyé un signe fort d’ouverture, sans aucun doute apprécié des Chevrotins notamment ceux en difficulté.

C’est encore un bien mauvais signal transmis lorsque des entraves régulières sont faites à celles et ceux qui représentent, de longue date, une grande partie des forces actives de notre village mais malheureusement pas dans le bon « camp ». C’est se priver d’une intelligence collective bien supérieure à la somme de quelques intelligences individuelles. Chevreuse2014 a maintenant fait le deuil que cette attitude puisse évoluer.

12:12 | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.