Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2013

Stationnement express 15 minutes pour courses express

La vitalité du commerce au cœur du  centre ville est un point clé de notre programme.

De nombreux clients potentiels ont perdu l'habitude de se rendre dans Chevreuse. Tourner 10 minutes sans trouver de place pour faire un achat simple est rédhibitoire et n'incite pas à revenir. C'est pourquoi nous préconisons la mise en place d'un dispositif de bornes 15 minutes sans ticket pour environ 7 à 8 places.

Ce dispositif permet de "poser son véhicule" sur un des emplacements prévus à cet effet pendant une durée maximum de 15 minutes, le temps de faire une course express.

Signalé par un marquage au sol spécifique et par une borne lumineuse verte, le stationnement sera gratuit. Au bout de 15 minutes, un détecteur au sol déclenchera une lumière rouge signalant le stationnement devenu gênant du véhicule et enverra un message SMS à la police municipale.

Borne arret minute.JPG

Vous serez ainsi, quasi certains, de trouver une place de stationnement à tout moment de la journée. En effet ce dispositif, simple à mettre en œuvre, multiplie par 10 à 12 les rotations de véhicules ce qui équivaut à environ 80 places de stationnement supplémentaires en journée.

Pour des courses plus longues ou pour des consultations de professions libérales, il sera préconisé de se garer directement sur les parkings de moyenne et longue durée.

Voici le principe du système et le budget associé à cette opération :

 

Principe de fonctionnement de la borne minute.gif

Voici le budget général de l'opération pour 8 stationnements :

·         Borne lumineuse 2 places : 2090 € / pièce x 4 bornes = 8.360 €uros

·         Capteur sans fil par place : 430 € / pièce x 8 capteurs = 3.440 €uros

·         Coffret de commande du système jusqu'à 8 places : 3.950 €uros

Le coût général de ce système est de 15.750 €uros. Cela nous paraît raisonnable et adapté à la taille de notre commune.

Nous nous engagerons à tester ce système. Il nous paraît résoudre à la fois le mécontentement des commerçants, l'exaspération des clients qui souhaiteraient faire quelques courses rapides en centre ville mais qui en ont perdu l'habitude faute de places et enfin le stationnement sauvage sur des arrêts de bus ou des passages piétons.

 

 

 

Opération Coeur de ville - Coeur de vie : gagnant / gagnant

Un centre ville est le porte-drapeau du dynamisme et de la bonne santé d'un village et surtout un lieu de rencontre et de convivialité. A ce titre il doit redevenir attractif.

Sachant qu'un centre-ville sans commerce c'est un centre-ville qui se meurt, nous vous proposons l'opération gagnante suivante :

COEUR DE VILLE - COEUR DE VIE

Cette opération repose sur un système gagnant-gagnant de consommation.

"vous consommez-vous gagnez" :

Le principe est simple : 10% des sommes réglées dans les commerces chevrotins se transformeront en avoir utilisable pour l'inscription dans les associations sportives et culturelles de la ville sans limite d'âge. Le plafond maximum sera de 500 €uros d'achat soit un avoir de 50 €uros.

Exemple : Madame Martin fait des courses dans Chevreuse pour 480 €uros durant l'année. Elle pourra payer son inscription au club de yoga sous forme d'avoir à hauteur de 48 €uros.

Pour les associations de Chevreuse et les écoles, tous les achats alimentaires et de boissons dans les commerces chevrotins seront encouragés. 10% des sommes dépensées seront reversées sous forme de subvention dans la limite de 2.000 €uros par an.

En contrepartie, nous demanderons aux commerçants de constituer une association forte et puissante qui sera force de propositions et qui devra apporter des solutions pérennes pour la ville de Chevreuse.

 

Station de co-voiturage destination Saint Rémy

Traditionnellement, le covoiturage est utilisé pour les trajets des vacances ou pour des trajets longs et ponctuels. Pourtant, une grande partie de nos déplacements concerne les trajets du quotidien. Ils peuvent être réguliers (domicile-gare ou travail), irréguliers mais récurrents (des étudiants qui rentrent le week-end) ou encore totalement ponctuels (touristes ou travailleurs occasionnels).

Hors selon l‘Institut Français de l’Environnement (IFEN), 80% de nos déplacements sont encore effectués avec une seule personne dans le véhicule.

C'est pourquoi nous préconisons, dans un premier temps et en accord avec la Municipalité de Saint Rémy Lès Chevreuse, de mettre en place des stations de co-voiturage. Par cette démarche, il s'agit de faire un geste citoyen écologique en faisant profiter de son véhicule vide mais aussi d'organiser le traditionnel "STOP" pouce levé qui est parfois dangereux au milieu de la circulation notamment sur le Chemin des Regains.

La première station de co-voiturage sera installée rue des Cordiers face au square de l'école Jean Moulin à l'endroit de l'arrêt de bus. Un couloir sera réservé aux véhicules légers avec 2 panneaux indicateurs : un pour la gare RER et un pour "Autres destinations".

Un parking vélo y sera installé. Les usagers pourront ainsi débuter et/ou terminer leur trajet  en vélo.  Ils pourront également garer leur véhicule sur le parking 200 places des sports pour la journée.

Voeux du Maire : seulement 6,34% des dépenses dans les commerces chevrotins

Cette cérémonie qui, au côté protocolaire inévitable, associe aussi la convivialité de la rencontre et de l’échange, sont des éléments forts du bien vivre ensemble que nous préconisons. C'est pourquoi nous honorerons cette tradition mais de manière différente.

En effet, les frais engagés pour la cérémonie du 26 janvier 2013 nous semble trop élevés au regard de la manifestation : 18.933,54 €uros sur facture prestataires (que nous avons en notre possession - demande par e-mail electionsmunicipales@chevreuse2014.com) + impression des cartes de voeux + frais d'expéditions ce qui correspond à une enveloppe budgétaire d'environ 20.000 €uros hors frais de montage par les services techniques municipaux.

Uniquement 6,34% de ces dépenses (1.201 € sur 18.933 €) profitent aux commerçants de Chevreuse alors même que nous avons toutes les compétences dans notre ville à prix égal voir moindre.

C'est pourquoi nous diviserons par deux l'enveloppe budgétaire pour cette manifestation et nous ferons en sorte que la majorité de ces revenus soient affectés, en priorité, à des commerces de Chevreuse qui paient leur taxe professionnelle (remplacée par la CFE : contribution foncière des entreprises) dans la commune.

Pour information et à titre de comparaison, l'enveloppe budgétaire allouée à cette manifestation correspond à la somme allouée en 2012 pour la carte jeunes sport ( voir ici le Compte rendu de la réunion du conseil municipal du 10/12/2012) - Cela nous semble maladroit et disproportionné.

14/02/2013

Normes handicapes 2015 pour le commerce à Chevreuse

Le handicap (voir la notion de handicap) concernant aussi bien les handicapés au sens strict, personnes à mobilités réduites en fauteuil roulant ou non, à déficience visuelle, auditive ou mentale mais aussi aux personnes affectées par un désavantage entravant leur autonomie : personnes âgées ou personnes accompagnées d'enfants en bas âge, personnes de petites tailles, femmes enceintes.

Un site internet explicatif
http://www.normeshandicapes2015.fr détaille les différentes mesures et texte de loi.

Jean-Gabriel du Jaiflin a aussi fait une note intéressante à ce sujet :

S'ouvrir sur le plan économique et citoyen

Que ce soit dans une boutique, un restaurant, un hôtel, il est obligatoire de prévoir un confort identique pour tous. Les services offerts devront donc être accessibles aux handicapés au sens strict, personnes à mobilités réduites en fauteuil roulant ou non, à déficience visuelle, auditive ou mentale. Mais pensez aussi aux personnes affectées par un désavantage entravant leur autonomie : personnes âgées ou personnes accompagnées d'enfants en bas âge, personnes de petite taille, femmes enceintes…

On estime à plus de 25 % les personnes rencontrant des difficultés au quotidien pour des raisons de fatigue, âge, vue, audition, motricité… En vous ouvrant plus pleinement vers cette clientèle, votre établissement s'ouvre sur le plan économique et sur le plan citoyen.

Tour d'horizon des problèmes essentiels

Ils sont à prendre en compte dans l'aménagement de votre établissement pour réduire les difficultés de vos clients :

- Pour se déplacer (personnes appareillées : cannes, fauteuil roulant…).
- Pour se repérer ou s'orienter (personnes déficientes visuelles, auditives, intellectuelles…).
- Pour rester debout aisément (personnes âgées, à l'équilibre précaire…).
- Pour bien distinguer les choses et objets (personne à faible vue).
- Pour atteindre les objets (personnes assises, petites…).
- Pour entendre, percevoir ou comprendre les messages (personnes étrangères, déficiences auditives, intellectuelles…). 

Les sanctions

Elles peuvent être très lourdes voir une fermeture administrative pour les établissements recevant du public non conformes à la loi accessibilité handicap 2005.

C'est pourquoi différents points doivent être étudiés lors d'un diagnostic en accord avec l'arrêté du 21 mars 2007 relatif à l'accessibilité :

                                                                                           

  • Accessibilité au bâtiment
  • Rampe d'accès et sa dénivellation
  • Circulations et dégagements intérieurs (couloirs)
  • Sanitaires avec toilettes, lavabo et barre
  • Portes, portiques et sas
  • Sorties avec groom électrique ou non
  • Eclairages d'évacuation
  • Signalétique
  • Revêtements antidérapants de sol
  • Equipements divers
  • Escaliers mécaniques
  • Ascenseur ou monte charge
  • Stationnement automobile