Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2013

3 axes prioritaires pour ce mandat

Ce mandat, que nous voulons respectueux des personnes et du développement durable, va s'ouvrir sous le signe de la raison. C'est pourquoi trois axes nous paraissent prioritaires et guiderons nos actions pendant 6 ans. Chaque axe sera développé séparément dans un dossier plus complet que nous vous indiquerons par un lien internet. En voici un résumé.

Notre programme sera fondé sur trois axes concrets et pragmatiques :

1er axe : redonner du souffle à nos commerces

Les commerçants ont été les grands oubliés de la mandature de l'équipe municipale sortante.

Lieu de rencontre et de convivialité, le centre-ville est le porte-drapeau du dynamisme et de la bonne santé d'un village. Il constitue un indicateur de qualité. Nous avons ainsi la chance d'avoir encore des commerces de qualité à Chevreuse, mais force est de constater que plusieurs ont fermé ou s'apprêtent à le faire. Notre seule rue piétonne devient un désert. C'est l'ensemble du commerce de proximité qui est pénalisé. Ne rien faire équivaut à afficher un arrêt de mort sur notre économie locale. Il est dans notre devoir de mettre en place des actions pérennes, concrètes qui collent à la géographie de notre village. Devenons les ambassadeurs de nos commerces et soyons fiers d'eux.

C'est pourquoi nous nous porterons candidat au fonds d’intervention du Ministère du Redressement Productif pour les services, l’artisanat et le commerce qui permet de subventionner jusqu’à hauteur de 40% des actions innovantes pour mettre en place quatre actions fortes :

  • Mise en place d'un marché local à thème, complémentaire de Saint Rémy, en partenariat étroit avec les commerçants de Chevreuse, pour privilégier les circuits courts de distribution.

  • Opération "Coeur de ville - Coeur de vie" : la municipalité subventionnera à hauteur de 10% des achats dans les commerces de proximité (plafond d'achats de 500 €uros) l'inscription dans une association chevrotine de son choix.

  • Création de 7 à 8 bornes arrêt express de 15 minutes matérialisées au sol, pour des courses rapides, permettant environ 80 places de stationnement en sus par jour dans la ville.

  • Achat de la totalité des produits des manifestations organisées par la municipalité (vœux du Maire, cérémonies, réceptions, commémorations…) dans les commerces de la ville.

 Ces actions ayant une seule finalité : favoriser l'installation pérenne de commerçants dans notre commune. Chevreuse ne deviendra pas une « ville dortoir», nous vous l'assurons.

2ème axe : Devenir pionnier dans le développement durable

Chevreuse bénéficie d'une immense popularité qui dépasse les frontières de la région parisienne. Lorsque l'on évoque Chevreuse, notre village est immédiatement associé à la verdure et à l'environnement. C'est pourquoi nous mettrons en place quatre actions fortes :

  • Création de liaisons douces vélo et mise en place de parkings deux roues vélo et moto qui font défaut.

  • Amélioration des économies d’énergie des bâtiments communaux en fonction de bilans déjà réalisés ou bien, si nécessaire, en fonction de bilans complémentaires.

  • Mise en place de station de co-voiturage pour se rendre à la gare de Saint Rémy et de Rambouillet.

  • Développement d'un tourisme vert culturel et sportif de qualité pour répondre aux nouvelles tendances, type marche nordique, mais aussi accueillir des familles de passage.

3ème axe : Devenir le leader de l'intercommunalité
pour mutualiser nos moyens et à terme faire baisser nos impôts

La municipalité sortante, qui s'est trop longtemps opposée à l'intercommunalité alors qu'il était de l'intérêt général de mutualiser nos moyens (travaux, voirie, eau, électricité…), la subit actuellement. Elle a rompu le contrat de confiance qui existait jusqu'alors avec les autres communes du canton, en ne respectant pas ses engagements.

En conséquence, la candidature de Chevreuse en janvier 2013 à la 1ère vice Présidence de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) s'est soldée par une défaite lourde de conséquences, qui nous isole et nous fragilise. Reprendre un dialogue, actuellement rompu, courtois et apaisé avec nos différents partenaires des villes voisines sera une de nos priorités. Cela n'empêchera pas de renégocier âprement, point par point, mais avec souplesse pour trouver le meilleur compromis pour Chevreuse. Rien n'est figé. L'avenir doit s'écrire... dans un esprit positif.